40 carats, de Pierre BARILLET et Jean-Pierre GREDY, mise en scène de Bérangère JEAN.

Représentations:

9 et 10 septembre 2022 – Salle des fêtes de Carrières-sur-Seine.

Lisa, la quarantaine, est agent dans l’immobilier. Elle mène sa vie en femme active et célibataire. Elle a, à sa charge, sa jeune fille Annick et sa sœur aînée Mona ainsi qu’un ex-mari Hervé qu’elle continue de soutenir financièrement. Lors d’un déplacement professionnel en Grèce, elle rencontre Guillaume, un jeune homme qui va bouleverser sa vie et ses certitudes ainsi que celles de son entourage.

L’école des mères, de MARIVAUX et La poudre aux yeux, d’Eugène LABICHE, mise en scène de Bérangère JEAN.

Représentations :

  • 16 octobre 2021 – Salle des Fêtes de Carrières-sur-Seine ;
  • 27 novembre 2021 – Salle des Fêtes de Carrières-sur-Seine ;
  • 4 mai 2022 – Salle des Fêtes de Carrières-sur-Seine ;
  • 15 octobre 2022 – Salle des fêtes de Poix-de-Picardie.

L’école des mères
Angélique, une jeune fille élevée dans l’ignorance du monde par sa mère, tombe amoureuse d’un charmant jeune homme. Seulement, sa mère a décidé de la marier à un homme beaucoup plus âgé qu’elle, et la timide Angélique n’ose pas lui résister.

La poudre aux yeux
La fille des Malingear va épouser le fils des Ratinois. Au cours des démarches habituelles de demande en mariage et d’invitations réciproques pour faire connaissance, les parents se persuadent que la famille avec laquelle ils sollicitent une alliance est d’un niveau social très supérieur au leur. Les quatre parents entrent donc dans une compétition de « poudre aux yeux », jouant sur toutes les gammes du paraître, de la vanité et de la prodigalité, alors qu’ils n’ont aucunement les moyens financiers de soutenir d’aussi folles prétentions…

Le ruban, de Georges FEYDEAU et Maurice DESVALLIERES, mise en scène de Bérangère JEAN.

Représentations :

les 2 et 3 juillet 2022 – Salle des Fêtes de Carrières-sur-Seine.

L’éminent docteur Paginet rêve que le ministre lui décerne la Croix de la Légion d’honneur en hommage à ses travaux. Plumarel, qui convoite Simone la nièce du médecin et qui est cousin du ministre, lui a promis d’intervenir en sa faveur. Mais tout n’est pas si simple. Simone aime ailleurs et tout semble faire obstacle à ce que cette croix orne la poitrine du pauvre Paginet.

Le Vallon, traduit de « The Hollow » d’Agatha CHRISTIE, mise en scène de Bérangère JEAN.

Représentations :

les 16 et 17 octobre 2021 – Salle des Fêtes de Carrières-sur-Seine.

Facéties & facettes, d’après des textes de Florence VALET, S. FAGE, Raymond DEVOS et Tristan BERNARD, mise en scène de Bérangère JEAN.

Représentations :

les 11 et 12 septembre 2021 – Salle des Fêtes de Carrières-sur-Seine

Comment s’arranger avec la complexité de la condition humaine ? Problèmes d’identité, doutes, tromperies, faux semblants et escroqueries…
Une galerie de personnages humains, trop humains !

Les femmes savantes, d’après l’œuvre de MOLIERE, mise en scène de Bérangère JEAN.

Représentations:

  • 19 janvier 2019 – Espace Gérard Philipe à Sartrouville (au profit de la Croix Rouge)
  • 23 et 24 mars 2019 – Salle des fêtes de Carrières-sur-Seine
  • 22 mars 2020 – théâtre de l’Usine33 à Eragny sur Oise (festival – ANNULE)
  • 17 et 18 octobre 2020 – Salle des fêtes de Carrières-sur-Seine

Les Femmes savantes est une pièce de théâtre en cinq actes et en vers de Molière, comédie sur l’éducation des filles.
Henriette et Clitandre sont amants. Pour se marier, ils vont devoir obtenir le soutien de la famille de la jeune fille. Le père et l’oncle sont favorables au mariage mais la mère, Philaminte, soutenue par la tante et Armande, la sœur d’Henriette, veut lui faire épouser un faux savant aux dents longues, Trissotin, qui mène par le bout du nez ces « femmes savantes ».

Je veux voir Mioussov, de Valentin KATAIEV, mise en scène de Bérangère JEAN.

Représentations :

les 15 et 16 juin 2019 – Salle des Fêtes de Carrières-sur-Seine

Le camarade Mioussov est un honnête fonctionnaire qui, pour passer un dimanche en paix, est venu se réfugier dans une maison de repos « Les Tournesols ». Zaitsev, qui désire lui faire signer un bon pour obtenir de la peinture, vient le relancer et il est amené – car on exige des références pour le laisser entrer – à se faire passer pour le mari de la célèbre Klava Igniatiouk, ingénieur agronome. Bien entendu, celle-ci arrive aussi aux « Tournesols » pour retrouver son mari qui revient d’une expédition dans l’Arctique. Et l’on ira de quiproquo en quiproquo pendant que Zaitsev recherche Mioussov et que celui-ci se dérobe, car une incandescente quadragénaire, avec qui il a fait une innocente promenade, lui a fait craindre l’arrivée d’un mari jaloux. La maison de repos avec médecin et infirmière est un cadre rêvé pour cet invraisemblable tohu-bohu qui se termine le mieux du monde.

Cancans, de Carlo GOLDONI, mise en scène de Bérangère JEAN.

Représentations :

les 11 et 12 mai 2019 – Salle des Fêtes de Carrières-sur-Seine.

Une comédie de caractères irrésistible, aussi débridée que cruelle, aussi loufoque qu’implacablement humaine. Checchina aime Beppo. Beppo aime Checchina. Ils sont jeunes, ils sont beaux. Leurs deux familles ont résolu de les marier. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Seulement il y a les ragots, les « on dit ». Seulement il y a les cancans…

Deux crises conjugales (en deux parties) :
Les amants, dOctave MIRBEAU suivi de Hortense a dit : « J’m’en fous ! », de Georges FEYDEAU; mise en scène de Bérangère JEAN.


Représentations :

  • 2 décembre 2017 – Espace Gérard Philipe à Sartrouville (au profit de la Croix-Rouge) ;
  • 24 et 25 mars 2018 – Salle des Fêtes de Carrières-sur-Seine.

Rien ne va plus entre Madame et Monsieur. C’est la crise ! Récriminations, pleurs, cris, larmes…
Deux temps de la vie amoureuse, deux visions jubilatoires du couple par deux immenses dramaturges Octave MIRBEAU et Georges FEYDEAU.

Les poissons rouges, de Jean ANOUILH, mise en scène de Bérangère JEAN.

Représentations :

les 9 et 10 juin 2018 – Salle des Fêtes de Carrières-sur-Seine

Un petit garçon de huit ans qui a fait pipi dans le bocal aux poissons rouges de sa grand-mère ne cesse d’être poursuivi par les remords.

De nombreuses années plus tard, auteur dramatique contesté, il marie sa fille, « enceinte après sa première surprise-partie », à un imbécile. On retrouve le même Antoine de Saint-Flour quelques années plus tôt avec un copain, La Surette, en train de pédaler sur les routes pour visiter les châteaux de la Loire. Le fils de bourgeois et le fils d’ouvrier vont échanger quelques propos amers sur la condition humaine…

Les faux-semblants, de Guy FOISSY, mise en scène de Bérangère JEAN.

Représentations :

les 26 et 27 mai 2018 – Salle des Fêtes de Carrières-sur-Seine.

Pièce en un acte, sketches, dialogues, monologues, et petits textes très courts, textes de liaison, impressions, histoires, quelques poèmes…
Des textes courts, qui se ferment, qui se bouclent, toujours dans l’humour, dans la drôlerie d’un regard sur le monde d’une grande désespérance…


Les pas perdus, de Denise BONAL, mise en scène de Bérangère JEAN.

Représentations :

  • 25 et 26 juin 2016 – Salle des fêtes de Carrières-sur-Seine
  • 14 et 15 janvier 2017 – Espace Gérard Philipe à Sartrouville (au profit de la Croix Rouge)
  • 24 et 25 février 2017 – Salle des fêtes de Carrières-sur-Seine

Dans une grande gare parisienne, lieu de tous les départs du plus tragique au plus heureux, lieu de toutes les séparations et de toutes les rencontres, des êtres échangent se perdent, se trouvent…

Un malade imaginaire, d’après l’œuvre de MOLIERE, mise en scène de Bérangère JEAN.

Représentations :

les 29 et 30 avril 2017 – Salle des Fêtes de Carrières-sur-Seine.

Un hypocondriaque décide de marier sa fille Angélique contre son gré à un jeune homme médecin. Mais celle-ci, amoureuse de Cléante, grâce au génie des servantes de la maison et au soutien de ses tantes, ne se laissera pas faire…

Spectacles en Avignon (en deux parties) :Ça vous dit ? d’Eric DURNEZ et Place de l’horloge, de Gérard LEVOYER, mise en scène de Bérangère JEAN.

Représentations :

les 3 et 4 juin 2017 – Salle des Fêtes de Carrières-sur-Seine.

Pendant que le festival se déroule, que les spectacles se préparent, se jouent ou se terminent, des spectateurs, des passants des comédiens, des Avignonnais se croisent sur la place de l’Horloge…

Les oiseaux de lune, de Marcel AYME, mise en scène de Bérangère JEAN.

Représentations :

les 24 et 25 septembre 2016 – Salle des Fêtes de Carrières-sur-Seine

Un surveillant général d’une école détient un étrange pouvoir : il lui suffit de désirer qu’une personne se transforme en oiseau pour que la métamorphose s’accomplisse…

La ballade des planches, de Jean-Claude ALEGRE, mise en scène de Bérangère JEAN.

Représentations :

les 2 et 3 juillet 2016 – Salle des Fêtes de Carrières-sur-Seine

Petite ballade tendre, drôle et poétique dans le monde du théâtre, à la rencontre de ses acteurs qu’ils soient artistes, producteurs, techniciens ou même… personnages.

Petit songe entre amis, d’après Le songe d’une nuit d’été de William SHAKESPEARE, mise en scène de Bérangère JEAN.

Représentations

4 et 5 octobre 2014 – Salle des fêtes de Carrières-sur-Seine

11 mai 2015 – Salle des fêtes de Carrières-sur-Seine, au profit du CNHC

23 janvier 2016 – Espace Gérard Philippe à Sartrouville, au profit de la Croix rouge

29 janvier 2016 – Conservatoire municipal de Chatou, au profit de Vision du monde

Ce sont les fêtes de mai. À Athènes, Thésée s’apprête à célébrer ses noces avec Hippolyte, sa captive, dont il est tombé amoureux. Dans la forêt avoisinante, Obéron, roi des elfes et des fées, se dispute avec Titania, sa femme, au sujet de leurs infidélités respectives. Ajoutons deux couples d’amoureux contrariés – Hermia qui est amoureuse de Lysandre mais promise à Demetrios, lequel est aimé d’Hélène – et des commères parties répéter une tragédie pour les noces de leur seigneur, emmenées par l’énergique Mme Bottom. Tout ce petit monde finit par se retrouver dans la forêt pour y vivre une nuit mouvementée, rythmée par les sortilèges d’Obéron que seconde le fidèle et facétieux Puck.

Ridicules (atelier 3èmes et Lycéens), version contemporaine des « Précieuses ridicules » de MOLIERE, suivi de
Quatre pièces sur jardin (troupe adultes du jeudi), de Jean-Pierre GREDY et Pierre BARILLET, mise en scène de Bérangère JEAN

Représentations :

les 30 et 31 mai 2015 – Salle des Fêtes de Carrières-sur-Seine.

Ridicules
Madeleine et Catherine en vacances à Paris se piquent de rencontrer des « people » et méprisent les jeunes garçons que leur mère leur présente. Ces derniers décident de se venger. Ils ourdissent un complot au cours duquel deux petits escrocs vont tourner en ridicules les deux jeunes filles

Quatre pièces sur jardin
Un bel appartement parisien est successivement occupé par quatre locataires différents.
Une femme et un homme se séparent. Ils doivent quitter les lieux et faire le partage des biens mobiliers. Un fringuant quadragénaire veut louer l’appartement pour sa très jeune maîtresse. L’arrivée de la mère de celle-ci refroidit ce séducteur invétéré et réveille d’inconfortables souvenirs. Une milliardaire vieillissante et complexée installe son jeune amant qu’elle couvre de cadeaux. Un peintre en bâtiment se charge de lui donner confiance en elle et de lui ouvrir les yeux. Une femme d’affaires, riche veuve parvenue, s’apprête à fêter Noël avec son amant exilé pour quelque temps au Canada.

Un bourgeois gentilhomme, d’après l’œuvre de MOLIERE, mise en scène de Bérangère JEAN.

Représentations :

les 23 et 24 mai 2015 – Salle des Fêtes de Carrières-sur-Seine.

Riche bourgeois, M. Jourdain ne rêve que d’une chose : devenir gentilhomme. Et quels ne sont pas ses efforts pour y parvenir ! Cours de danse, de chant, d’armes et de philosophie : tout est bon pour acquérir les manières d’un noble. Hélas ! L’élève multiplie les maladresses et les balourdises. L’extravagance de M. Jourdain atteint son comble quand il refuse la main de sa fille à l’homme qu’elle aime, sous prétexte que celui-ci n’appartient pas à la haute société. Cette fois, c’en est trop ! Son entourage est bien décidé à lui faire recouvrer la raison. Rien de tel que les ruses d’un habile valet pour mettre un terme aux lubies d’un vieux barbon !

Chez Francis, texte d’Eugénie JAMES, sketch de Pierre PALMADE et de Murielle ROBIN, extraits de La Folle de Chaillot de Jean GIRAUDOUX, Franches Lippées et L’anglais tel qu’on le parle de Tristan BERNARD, Séance de Nuit de Georges FEYDEAU, mise en scène de Bérangère JEAN.

Représentations :

les 31 mai et 1er juin 2014 – Salle des Fêtes de Carrières-sur-Seine.

Mon Isménie suivi de La main leste de Eugène LABICHE, mise en scène de Bérangère JEAN.

Représentations :

les 8 et 9 juin 2013 – Salle des Fêtes de Carrières-sur-Seine.

Mon Isménie
Un prétendu nommé Dardenboef se présente chez la famille Vancouver pour tenter d’épouser la jeune Isménie, fille d’un père très possessif et trop attentionné, aux petits soins de son « héliotrope »…

La main leste
Monsieur Legrainard est propriétaire d’une fabrique de fleurs artificielles qu’il gère avec sa fille Céline. Sa femme, Madame Legrainard, a la main un peu leste. Alors qu’elle doit se rendre à la préfecture, elle soufflète dans le bus un individu qu’elle accuse de lui avoir caressé le pied. Un peu plus tard, celui-ci rapporte le sac qu’elle a malencontreusement oublié lors de l’altercation et demande raison du soufflet à monsieur. Lors de sa visite il tombe amoureux de Céline, la fille des époux Legrainard.

Le bal des voleurs, de Jean ANOUILH, mise en scène de Bérangère JEAN.

Représentations :

les 25 et 26 mai 2013 – Salle des Fêtes de Carrières-sur-Seine.

Demain peut-être, de Pascal NOWACKI, mise en scène de Jean-Pierre DUCLOY.


Représentations :

les 10 et 11 novembre 2012 à la Salle des Fêtes de Carrières-sur-Seine

le 23 février 2013 à la Salle des Fêtes de Carrières-sur-Seine.

Pologne, janvier 1945, dans un Kommando agricole.
Le baraquement 27 abrite des femmes, toutes musiciennes. Elles forment un orchestre censé divertir les Allemands mais aussi accueillir les nouveaux arrivants du camps nazi tout proche. Sous la surveillance de la Walkyrie, femme de l’Obergruppenfürher Von Krieger, cet improbable orchestre est la seule chose qui donne à chacune la force de tenir.